Les bienfaits de l’exercice pendant la grossesse

Faire de l’activité physique pendant la grossesse n’est plus tabou. À dire vrai, l’activité physique n’est pas seulement acceptée mais conseillée ! Avec la permission de leur médecin, les femmes enceintes peuvent et devraient faire de l’activité physique pour améliorer leur santé et se sentir mieux pendant la grossesse.

Des études scientifiques récentes ont prouvé qu’une activité physique régulière apporte non seulement des bénéfices pour la femme enceinte mais aussi pour l’enfant. Les bébés nés de mamans actives 3 fois par semaine pendant leur grossesse avaient une fréquence cardiaque plus régulière pendant et après la grossesse. À l’inverse, les bébés nés de femmes qui ne faisaient aucune d’activité physique ou très peu avaient des fréquences cardiaques plus irrégulières.

Les bienfaits de l’exercice physique pendant la grossesse :

  • permet d’atténuer les problèmes liés à la grossesse tels que les problèmes de postures, les douleurs dorsales et la constipation
  • augmente l’apport d’oxygène pour vous et votre enfant
  • vous aide à gérer l’épreuve de l’accouchement
  • vous permet de retrouver votre silhouette d’avant la grossesse plus facilement et rapidement
  • renforce votre système cardio-vasculaire, vous permettant de vous sentir plus en forme et plus résistante
  • prévient les vergetures, les caillots de sang et les varices
  • améliore votre est une très bonne façon de rester en forme pendant la grossesse. Assurez-vous simplement de ne pas excéder une intensité modérée et assurez-vous de vous sentir bien du début à la fin. Alors que vous gagnez du poids, assurez-vous d’avoir des chaussures de course bien flexibles pour soutenir vos pieds et vos chevilles.
  • Randonnée et Nordic walking
    La randonnée et le Nordic walking sont de bonnes opportunités pour les femmes qui n’étaient pas très actives avant leur grossesse de bouger et de prendre un bon bol d’air frais. Demandez à un(e) ami(e) ou à votre conjoint de venir avec vous pour que l’activité soit encore plus sympa.
  • Vélo
    Faire du vélo à une allure modérée, à l’air frais, stimule votre circulation sanguine, améliore votre apport sanguin dans les jambes et réduit le risque de caillots de sang. En raison du risque de chutes, il est préférable de passer à un vélo stationnaire à partir de la 20ème semaine de grossesse.
  • Natation
    L’aquagym et la natation sont deux activités variées et sympas pour rester en forme pendant la grossesse. De plus, la flottabilité de l’eau minimise le stress sur vos articulations et muscles, ce qui signifie que vous pouvez travailler votre endurance de manière douce et à faible impact.
  • Yoga et pilates
    Dû au relâchement des articulations et des ligaments de la région pelvienne, certaines positions de yoga et de pilates ne sont pas appropriées pendant la grossesse. Cependant, il existe certains cours spécialisés pour les femmes enceintes, offrant une excellente opportunité de se relaxer et de se préparer à l’accouchement.

Femme enceinte qui fait du yoga

Comment recommencer l’entraînement après l’accouchement

La grossesse et l’accouchement imposent une contrainte très importante sur le corps. C’est pourquoi il est important de se reposer pendant au moins 6 – 8 semaines après l’accouchement. Avant de recommencer l’activité régulière, il est important de retrouver de la stabilité dans votre région pelvienne. Vous pouvez la renforcer à l’aide d’exercices spécifiques.

Les coureurs qui recommencent à s’entraîner trop tôt risquent d’étirer leur plancher pelvien, ce qui résulte en incontinence.

Dès que vous recevez la permission de votre gynécologue, vous pouvez commencer par un entraînement d’endurance facile. Vous devriez vous sentir à l’aise avec l’intensité de l’entraînement et celui-ci ne devrait pas mettre votre corps à trop rude épreuve. Les courtes marches sont une bonne manière de permettre à votre corps de se réhabituer à l’exercice. Si vous vous sentez prête, vous pouvez aussi faire de petits entraînements sur un vélo d’appartement – cette activité à faible impact est adéquate pour votre région pelvienne. Si vous vous remettez à courir, vos premières courses doivent être courtes et de faible intensité. Dès que vous vous sentez bien, vous pouvez augmenter l’intensité de vos entraînements.

Attendez-vous un heureux évènement très bientôt ? Nous vous souhaitons une grossesse saine et heureuse !

***

Let’s block ads! (Why?)

Source:: Runtastics Blog Fr

%d blogueurs aiment cette page :